Le 20 Avril 2022

Le mieux-être au travail, une vocation SST.

Thumbnail

LES VISAGES DE L’EXCELLENCE PERRIER

Une initiative pour faire découvrir qui sont les personnes exceptionnelles qui constituent l’équipe diversifiée de consultants et de partenaires de Groupe-conseil Perrier et pourquoi nous leur avons confié la mission de véhiculer l’expertise et les valeurs du groupe à travers le monde.

La vision de la prévention des risques en entreprise de chacun est bien unique, leur parcours professionnel et personnel l’est encore plus, mais une chose qui les unis, c’est leur passion pour les vies humaines, pour la santé et la sécurité des personnes.

5e ÉPISODE – Camille Lin

Aujourd’hui, c’est au tour de Camille Lin, conseillère spécialiste en santé et mieux-être au travail chez Perrier de nous partager sa vision du travail et de la vie.

Pour son jeune âge, Camille a un parcours professionnel très complet. Originaire de l’île de la Réunion, elle quitte sa terre natale pour la France à l’âge de 18 ans afin d’y faire ses études universitaires. Son rêve initial était d’être journaliste, mais suite à trois années d’études et après avoir goûté à la réalité du terrain, elle s’est rapidement rendu compte que les conditions du métier n’étaient pas réellement ce qu’elle recherchait.

« Ce que j’aimais du métier de journaliste, c’était d’être sur le terrain, la recherche de vérité et aller voir les gens. Tout ce qui m’a toujours passionnée, ce sont vraiment les gens. »

Par la suite, en effectuant des recherches pour donner une nouvelle orientation à sa carrière, Camille est tombée par hasard sur le domaine des ressources humaines. Intéressée par le sujet, et philanthrope dans l’âme, elle décide de se lancer dans un master en ressources humaines. Dans le cadre de ses études supérieures, elle a la possibilité de faire un échange à l’étranger. Alors, dans la mi-vingtaine, elle décide de venir faire une maîtrise en changement organisationnel à l’Université de Sherbrooke.

« Quand je suis venue ici, je suis directement tombée en amour avec le Québec. Je me suis dit à ce moment-là qu’un jour c’était sûr et certain que je viendrais vivre ici. »

Après avoir terminé sa maîtrise au Québec, être retournée en France et avoir travaillé un court moment en ressources humaines là-bas, Camille s’est fait offrir un transfert au Canada et elle a sauté sur l’occasion de revenir s’installer au Québec. Finalement, plusieurs circonstances ont fait en sorte qu’elle rencontre Gérald Perrier, notre président-fondateur, en pleine pandémie et qu’elle décide de venir travailler en tant que conseillère spécialiste en risques psychosociaux dans notre entreprise. Il n’est pas peu dire que nous en sommes ravis!

« Pour moi, c’était un truc de fou que Gérald me fasse confiance aussi rapidement et me donne des responsabilités malgré mon jeune âge. Sur cet aspect, les mentalités françaises et québécoises sont très différentes. »

Camille est une personne qui se nourrit des petits défis quotidiens du métier et sa soif d’apprendre fait en sorte qu’elle tente constamment de se perfectionner en tant que conseillère. Un des défis qu’elle remarque dans le cadre de ses fonctions est que les risques psychosociaux ne sont malheureusement pas assez pris au sérieux. Pour certains, le bonheur au travail ne passe que par une table de babyfoot et un panier de fruits alors que la réalité est beaucoup plus complexe que cela. Intéressée par l’aspect psychologique et la santé mentale des employés, dès le début de sa carrière en France, Camille doit donc travailler d’arrache-pied pour que le bien-être au travail devienne non pas un avantage, mais une norme bien établie. Son défi est de casser certaines habitudes à la mode qui ne sont que des pansements sur de réels problèmes organisationnels.

« J’ai l’impression, à chaque fois que je me lève le matin, que je contribue un peu à la société. Ce ne sont pas tous les boulots dans lesquels tu te sens à ta place et tu vois l’impact que tu peux avoir sur les gens et les entreprises. Pour moi, mon métier donne un peu de sens à ma vie. »

La bienveillance chez Perrier est et restera toujours une de nos valeurs phares. Quoique nous sommes tous d’accord sur son sens initial, chacun de nos employés arrive à sa propre définition de la bienveillance et y apporte sa petite touche personnelle. Pour Camille, bienveillance rime avec transparence. Selon elle, un bon consultant est la personne qui va oser te dire ce que tu ne veux pas entendre avec diplomatie.

« Tu as besoin de bienveillance pour pouvoir partager au client ton avis, ta perceptive. C’est comme ça que tu arrives à le/la faire cheminer vers ces choses qui sont aussi parfois difficiles à digérer pour lui/elle. Pour moi la bienveillance, c’est aussi l’écoute active et intéressée de la personne qui est devant toi. »

Malgré le fait que nous tenions à ce que nos employés partagent les valeurs de notre entreprise, un autre élément reste primordial à nos yeux : la liberté. Nous valorisons fortement le partage des idées, des connaissances, ainsi que l’autonomie. Nous faisons amplement confiance en nos conseillers et nous leur offrons la liberté de travailler comme ils le souhaitent.

« Chez le Groupe-conseil Perrier, en tant qu’employé, tu as beaucoup d’autonomie (le manque d’autonomie est d’ailleurs un risque psychosocial en entreprise!) et, pour moi, c’est un facteur hyper motivant qu’on me laisse toute cette liberté. En responsabilisant tes employés, en leur faisant confiance, et en leur donnant les outils pour qu’ils puissent y arriver, c’est non seulement bon pour l’entreprise, mais aussi pour l’employé qui peut davantage s’épanouir. »

Rêveuse, Camille a beaucoup de projets personnels en tête. Elle souhaite, entre autres, parfaire ses connaissances en entreprenant un doctorat, entretenir son esprit d’aventure en faisant un tour du monde ainsi que partager sa vision du travail en écrivant un livre. Dans son livre, elle désire raconter ce qu’elle voit dans les entreprises ; le beau, comme le moins beau. Sans toutefois être une critique du monde de l’entreprise, son souhait est ainsi de parler de la réalité du terrain et de tout ce qui se passe dans les mini-sociétés que sont les entreprises.

« Je veux parler du monde de l’entreprise, qui peut autant te construire que te détruire. Le but, c’est que ça soit un livre avec de vraies histoires qui soient faciles à lire. J’ai toujours aimé les histoires vraies. »

Le mélange entre la passion de l’humain de Camille et son esprit terre à terre apportera certainement un beau contraste dans le monde de l’entreprise, tel qu’on le connaît aujourd’hui, et permettra de déployer une vision constructive. Nous avons tous hâte de lire son ouvrage!